Les différents sens des poissons Posté le 18/10/2021 à 10:39

Il est important de comprendre les différents sens des poissons afin d’optimiser sa pêche et de maximiser ses chances de capture. 
  
Tout d'abord, il faut adapter la couleur des leurres en fonction de la profondeur de l'eau. Pour cela, il faut privilégier des couleurs vives comme le rouge, le jaune, le orange ou encore le vert dans les eaux peu profondes. A l'inverse, il faut utiliser des couleurs foncées telles que le vert, le bleu, le violet et le noir dans les eaux profondes. 
(Attention d’autres critères peuvent rentrer en compte comme la couleur de l’eau, le temps, les saisons...) 
 
De plus, il est astucieux d'utiliser des attractants pour stimuler l’odorat et le goût des poissons. Cela permet d’inciter les prédateurs à attaquer les leurres et de les faire revenir après une touche ratée. 
  
Par ailleurs, il est également important d'aborder vos postes de pêche en toute discrétion de manière à ne pas faire fuir le poisson. L’objectif est qu’il ne vous entende pas arriver. Par moment, il est bon d’opter pour des leurres bruiteurs pour attirer de loin l’attention des prédateurs. 
  
Il faut aussi se servir de leurre à effet vibratoire pour transmettre des vibrations dans l’eau afin que les prédateurs les captent. 
 
? Afin de mieux comprendre, voici quelques explications ? 
 
Il faut retenir que leur vision est mauvaise de loin. En revanche, ils voient correctement de très près. On pourrait dire qu’ils sont « myopes ». Ils sont également capable de différencier les couleurs mais certains disparaissent plus vite que d’autres ou se discernent moins dans les eaux profondes. En effet, le rouge, le jaune et l’orange sont les pigments qui seront absorbés rapidement suivi du vert, du bleu, du violet et du noir. 
 
Par ailleurs, l'odorat des poissons est très développé. En effet, il joue un rôle essentiel dans la détection de leur nourriture. 
 
Sachez que le goût joue en symbiose avec l’olfaction. Les poissons captent le goût grâce à différents capteurs qui leur donnent un excellent palais. Ils peuvent goûter à distance. En effet, dans l’eau, les substances sapides se diffusent. 
 
D’autre part, les poissons disposent d’oreilles internes et entendent très bien et, pour cause, les sons circulent dans l'eau trois fois plus vite que dans l'air. Toutefois, le son est déformé. 
  
De plus, la ligne latérale permet au poisson de se situer dans son environnement grâce aux vibrations captées. Effectivement, le poisson va capter les obstacles ou encore les proies qui l’entourent. La vessie natatoire quand à elle permet au poisson de se stabiliser dans son environnement, suivant la pression , la température de l’eau ou les différents courants... 
 
En contrepartie, le toucher est le sens le moins développé chez les poissons. 



Yoann audren (@fanatickfisher) 

Commentaires

Aucun commentaire n'a été posté pour cet article, soyez le premier !

Poster un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté notre politique de confidentialité.